Test Rapide : I,Robot Blu-Ray US Zone A

I, Robot Cover

Le Film: Un excellent Blockbuster, avec un minimum de cerveau en plus!

Juste de très rare baisses de rythme par moment. Les acteurs ne sont pas non plus exceptionnels, mais assez convaincants tout de même. Un très bon Alex Proyas, qui ne verse pas dans la scientologie comme dans Knowing. La musique de Marco Beltrami aide a enrober le tout.

Si d’après les puristes, Proyas s’est quand même éloigné de l’oeuvre originale d’Isaac Asimov, ne boudons pas notre plaisir devant ce bon film.

4/5

Allociné une note de 3,5/5 spectateurs, et 3,3/5 Presse

L’image: Un excellent transfert, frôlant la perfection.

Quelques très rares plans sont un peu en-dessous, notamment au niveau de la netteté, mais comme souvent, cela se retrouve sur certains plans a effets spéciaux.

Quasi Top Image

4,75/5

Le Son: Un vrai plaisir!

Une excellente spacialisation, des nombreux effets, dont profite aussi l’excellente BO de Marco Beltrami, très présente tout en sachant se faire plus discrète lorsqu’il le faut.

Pour le reste la dynamique est ravageuse, mais les dialogues sont très clairs, les surrounds très présents, bref le mix excellent, tout comme l’encodage

TOP SON

5/5

Genre: Action, Science-Fiction
Durée: 2h27
Vidéo: 1080p AVC 2.34:1
Zone: A
Langues: Anglais DTS HD MA 5.1, Français DD 5.1, Espagnol DD 5.1
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol, Coréen

Publicités

Test: Hitch Blu-Ray UK Zone All

Le FilmUne comédie qui démarre bien, mais qui finit mal pour rentrer dans les canons hollywoodiens politiquement correct.

Synopsis:

Alex Hitchens est un entremetteur professionnel qui utilise des moyens peu
orthodoxes pour coacher ses clients et jouer avec le destin. Il réussit ainsi avec succès à unir des hommes ordinaires avec des femmes extraordinaires. Malgré tout cela, Hitch ne croit pas en l’amour.
Pourtant sa rencontre avec Sara, une jeune journaliste sexy qui partage les mêmes points de vue cyniques sur les relations amoureuses va les amener sur un territoire inconnu…

Critique:

En partie produit par Will Smith, c’est bien lui qui porte le film sur ses épaules, jouant un coach en séduction crédible. Kevin Smith, habitué au rôle de gros lourdeau n’en fait heureusement pas trop. Le film a un rythme assez soutenu pour ne pas s’ennuyer et on passe une agréable première heure, même un peu plus avant de retomber dans le gnian-gnian holywoodien politiquement correct. Même les musiques deviennent cul-cul dans cette dernière partie se rapprochant des séries genre les feu de l’amour.

Concernant la mise en scène, c’est assez horrible et le transfert le plus horrible que j’ai vu a ce jour sur blu-ray n’aide pas a sauver une photographie bâclée, a se demander si un opérateur photo a été engagé. Dommage, le debut semblait assez prometteur.

60/100

L’imageUne horreur sans nom, pire qu’un DVD récent!

Compression/Propreté du transfert5/20 Certes, le film fait partie de la première vague de Blu-Ray éditée, avec un encodage MPEG-2. Mais la compression est horrible pour un film si récent! On a un bruit -et non du grain- très très prononcé et comble du comble, alors que les scènes sombres sont généralement le terreau fertile du grain ou du bruit, le bruit est ici très présent lors des scènes intérieurs jour ou même extérieur jour, nuisant ainsi a la définition et au pique de l’image. Une vraie catastrophe! Peut-être aurait-il fallu utiliser un BD-50 au lieu d’un BD-25 en choisissant un encodage MPEG-2. Et c’est finalement les scènes les plus sombres qui sont les moins dérangeantes.

– Colorimétrie7/20 Une colorimétrie la aussi horrible. Les couleurs sont délavées, et ont se retrouve en présence d’une sensation d’un film sur-exposé, avec des couleurs bien trop claires pour êtres réalistes.

– Luminosité/contraste8/20 Une luminosité donc trop forte et surtout un contraste bien trop mal géré. Avec tous les problèmes cités auparavant, on se retrouve dans les faits avec un Will Smith presque blanc, en tout cas bien plus «clair» que dans ses autres films, ce qui, pour un acteur si populaire et que l’on «connait» donc bien, fait pleinement ressortir les problèmes de colorimétrie et de contrastes. Même le DVD semblait plus respectueux.

– Piqué/Détails8/20 Entre les problèmes de compression et ceux de contrastes et couleurs, le piqué et le nombre de détails affichés a l’écran en souffre forcément. Ainsi a de rares exceptions près qui font alors vaguement penser a un transfert HD ou plutôt a un DVD récent upscallé on est encore ici en présence d’un transfert assez catastrophique et même sur des gros voir très gros plans on ne distingue que très peu de détails sur la peau ou cheveux des acteurs.

Effet 3D / profondeur de champ7/20 Ici encore, c’est catastrophique! Exemple le plus parlant: La scène du Jet-Ski sur l’Hudson, a New-York. Extérieur jour, plans assez larges, météo parfaite et de nombreux immeubles. Le type de scène parfait pour mettre en exergue les bienfaits de la haute définition. Et bien non, la encore ratage total: C’est flou, délavé, on devine vaguement des immeubles en arrière plan en présence d’un bruit tellement présent qu’on croirait voir une tempête de neige!  Et on exagère a peine!

35/100 Sans conteste -et de loin- le pire disque HD teste a ce jour! Même pas digne d’un DVD récent!

Le SonA peine mieux que l’image, et bien que ce soit une comédie un mixage bien sage!

– Mixage artistique: 25/40 Un mix bien sage donc, même en prenant en compte le fait que ce soit une comédie, 95% du son se passe sur l’arc frontal.

– Dynamique: 6/10 Bien peu de dynamique, même si la piste PCM non compressée s’avère un poil plus convaincante, notamment lors des passages musicaux sur ce point.

– Activité scène avant/Stéréo5/10 Une stéréo très peu peu ouverte et que se contente principalement de faire passer du son lors des musiques et de quelques scènes un peu plus mouvementées. Mais très peu de mouvement et de découpage entre les enceintes avant.

– Voix/centrale: 7/10 Des voix assez bien intelligibles, rien a reprocher ici mais rien de bien folichon non plus, on a entendu plus réaliste, plus présente a ce niveau la.

– Effets surround8/20 Les seuls moments ou les surrounds se font entendre et encore pas énormément est lors des passages musicaux. En dehors de ça, point de salut, c’est le néant!

– Effets LFE3/10 Une utilisation très très faible même en non compressé. Sur ce coup vous pouvez couper le caisson vous n’entendrez ou ne sentirez pas de manque.

54/100

Genre: Comédie
Durée: 1h58
Vidéo : 1080p MPEG-2 2:40:1
Zone: All
Doublage: Aucun
Langues: Anglais Dolby 5.1 / Anglais PCM 5.1
Sous-titres:  Anglais / Arabe / Néerlandais … Pas de STFr