Test: 36 quai des orfèvres Blu-Ray Fr Zone Free

IMAGE note globale: 85/100…. Un beau transfert respectant une photographie un peu speciale.

Compression: 17/20…. Tres bonne dans l’ensemble, même si certaines scenes sombres laissent apparaitre plus de grain/bruit que d’autres

Colorimétrie: 20/20…. Speciale, mais dans l’idee du réalisateur avec des couleurs un peu délavées qui tendent vers le blanc et un peu vers le vert/bleu.

Luminosité/contraste: 20/20…. Ici aussi, rien a redire en prenant en compte cette photographie un peu spéciale, meme si dans l’absolu on aurait souhaite un meilleur contraste.

Piqué: 14/20… Plutôt bon, mais on reste loin des meilleurs transferts HD avec des gros plans notamment qui ne nous permettent pas de voir clairement les pores, poils… des acteurs

Effet 3D / profondeur de champ : 14/20…. La aussi tres legere deception avec une profondeur de champ honnete, mais sans plus. Certes il n y a pas beaucoup de plans larges en exterieur qui permettraient de s’emerveiller dessus, mais memes les plans en interieur sans etres mauvais, manquent de profondeur par rapport aux references du genre.

SON note globale : 90/100

Mixage artistique: 37/40 Tres belle utilisation d’ensemble du 5.1, avec de nombreux effets d’ambiance, avant/arriere et une superbe musique accompagnant parfaitement l’ambiance du film.

Dynamique: 9/10 Excellente dynamique, particulièrement lors des scènes d’actions, notamment la grande fusillade au milieu du film, mais encore une fois, cela aurait pu etre un poil mieux en comparaison des références du genre.

Activité scène avant/Stéréo: 8/10 Belle utilisation de la scene avant, tout particulierement pour distiller des sons d’ambiance mais aussi lors de passages gauche droit, couples aussi a l’utilisation des surrounds pour des passages ArG AvDr… assez sympathiques, mais on regrettera une spatialisation qui aurait pu etre plus large/grande

Voix/centrale: 10/10…. Des voix parfaitement placées et intelligibles

Effets surround: 18/20…. De beaux effets surrounds quand il le faut, c’est a dire lors des scenes d’action, mais bien utilisees aussi pour mettre en avant une ambiance d’ensemble (arrivee d’Auteuil a l’arriere du fourgon apres la premiere attaque) et par la superbe bande son

Effets LFE: 8/10…. Rien de special a signaler ici avec un film qui se prete peu aux grosses basses, mais une utilisation convaincante lorsque nécessaire.

Publicités

Test : Les rivieres pourpres Blu-Ray FR Zone All

Le Film: Un très bon thriller/policier francais.

Un très bon moment, que ce thriller/policier qui marqua le cinéma français en 2000.

Vincent Cassel est excellent en jeune flic, Jean Reno est très bon et les second rôles sont plutôt convaincants. En revanche Nadia Fares est plutôt mauvaise dans son rôle.

Mathieu Kassovitz opère une mise en scène plutôt classique a l’exception de quelques plans, mais efficace. On est peut être pas au niveau de La Haine niveau technique de mise en scène, mais bien loin des mauvais films hollywoodiens de l’ami Kassovitz.

La musique de Bruno Coulais est bien entendu magnifique et comme toute excellente bande-son porte en partie le film sur ses épaules.

Au niveau du scenario, ce film adapté du roman de Grangé possede un thème intéressant et ne manque pas de rythme. La première fois qu’on le voit on est bien tenu en haleine et les fois suivantes, l’histoire bien ficelée avec deux enquêteurs et deux enquêtes qui en apparence s’opposent complètement pour se rejoindre est assez bien trouvée.

78/100


L’image: Un transfert plutôt bon mais avec quelques problèmes.

Si d’un point de vu général cette édition est plutôt bonne, il y a au niveau de l’image a boire et a manger.

La scène d’ouverture avec des gros plans sur un cadavre montre de magnifiques détails sur les gros plans et une colorimétrie parfaitement maîtrisée. En revanche dès la scène suivante, qui suit en plan large la voiture du Commissaire Niemans, l’image est très floue même si ici encore la colorimétrie est très belle.

C’est un peu a l’image du reste du film, des plans moyens et proches très bons mais des plans larges très souvent trop flous, a l’exception de quelques uns.

Ce qui amène a se poser la question suivante : reprise du transfert ratée ou mauvaise photographie lors du tournage.

Il y a un léger grain pellicule présent tout le long du film, pas du tout dérangeant. Cependant, on observe du grain sur quelques scènes, comme notamment celle de la cave dans le glacier.

A noter enfin un contraste qui n’est pas parfaitement maitrisé, avec quelques noirs bouchés et des blancs qui auraient pu etres plus blancs.

Enfin sur quelques scenes, notamment de Vincent Cassel a l’ecole, il y a un petit probleme de fluidite, on a l’impression que sa tete saccade lorsqu’il est dans le couloir et suit la directrice.

Bref un bel upgrade sur la version DVD, mais un sentiment d’inachevé.

72/100

Le Son: Pas rentre-dedans, mais excellent.

Une Piste DTS-HD Master Audio 5.1 magnifique, encore meilleur que la déjà excellent piste 5.1 DTS du DVD !

La musique composée par Bruno Coulais peut ici prendre toute son ampleur, exploitant a merveille les 6 canaux.

De même le mix compose par Cyril Holtz est l’un des plus léché qui m’ai été donné d’entendre.

Les voix sont parfaitement retranscrites, il est d’ailleurs étonnant d’entendre que celles-ci font partie de ce qui bénéficie le plus du passage au DTS HD Master Audio, elles sont en effet bien plus intelligibles.

Le mixage utilise au mieux les 6 canaux du home cinéma et on se trouve au milieu d’une ambiance parfaitement retranscrite. Il y a une multitude de détails a entendre, comme par exemple le tic-tac de l’horloge dans le bureau du recteur, ou des bruits d’ambiance sur la scène arrière lors de la rencontre entre la bonne sœur et Vincent Cassel, ou des bruits de voiture électrique ou de vélos sur le campus de l’université.

Chaque passage d’hélicoptère utilise parfaitement l’espace sonore, de même que les scènes d’action.

On regrettera seulement une sous-exploitation du caisse de basse avec des infras qui ne se font que trop peu souvent sentir.

Mais au final on est bien en présence d’une piste sonore de démo, certes plus subtile que rentre dedans, on se rapproche plus d’une piste a la Benjamin Button que du Transformers 2.

Tous ces petits effets et cette ambiance parfaitement retranscrite font mouche et les scènes d’action font preuve d’une belle dynamique.

98/100

Genre: Policier/Thriller/Action
Durée: 1h46
Zone: All
Langues: Français DTS Master Audio 5.1/ B.O. isolee DTS High Resolution 5.1
Sous-titres: Anglais / Français