Test: Walkyrie Blu-Ray FR Zone B


Le FilmUne bonne surprise, qui s’apprécie mieux au second visionnage sur un thème peu abordé.

Synopsis:

« S’il a toujours été un fidèle serviteur de son pays, le colonel Stauffenberg s’inquiète de voir Hitler précipiter l’Allemagne et l’Europe dans le chaos. Comprenant que le temps presse, il décide de passer à l’offensive : en 1942, il tente de convaincre plusieurs officiers supérieurs de la nécessité de renverser Hitler. Un an plus tard, tandis qu’il se remet de ses blessures de guerre, il rejoint la Résistance allemande pour mettre au point l’Opération Walkyrie destinée à éliminer le Führer. Alors qu’il n’était au départ qu’un des nombreux conspirateurs, Claus von Stauffenberg se retrouve bientôt en première ligne : c’est lui qui devra assassiner Hitler… »

Critique:

Une bonne surprise, sur un aspect de la 2nde guerre mondiale très peu explore et de surcroit très bien interprété par un casting 3 étoiles. Certes, certains codes Holywoodien sont encore présents, mais pas au point de réécrire l’histoire en profondeur. De plus on pourra reprocher une certaine lenteur, mais cela correspondra a l’humeur du moment plus qu’a la trame scénaristique. En effet pour avoir vu le film au ciné, je l’avais trouve bien looong, en DVD, ca allait, puis hier en Blu-Ray je n’ai pas vu le temps passer, plonge dans l’histoire l’interprétation et la tension, très bien soutenue par la musique de John Ottman, compositeur «attitré» de Bryan Singer.

75/100

Imdb.com donne une moyenne de 7.3/10, Allocine une note de 2,3/4 presse et 2,9/4 spectateurs tandis que rottentomatoes donne un pourcentage de critiques favorables de 61%

L’image: Une très bonne surprise!

Compression/Propreté du transfert19/20 On ne s’attendait pas a grand chose en regardant ce Blu-Ray mis a part peut-être quelques problèmes de compression de ci de la, comme évoqué dans de nombreux tests. Et bien en fait RIEN le néant! Rien a redire, peut-être une tache a un moment lors du survol en avion de la tanière du loup, avec d’ailleurs une légère baisse de définition sur ce plan la.

Certes on a un léger grain cinema, au demeurant fort agréable et ce grain se trouve un poil plus présent lors de certaines scènes nocturnes sur des arrières plans. Mais quel film ne présente pas un léger grain lors de scènes en faible luminosité? On a aussi une légère perte de définition lors de ces scènes de nuit et les détails dans la pénombre ne sont pas aussi visibles qu’en plein jour. Mais n’est-ce pas le cas de votre oeil dans la vraie vie?

– Colorimétrie20/20 Une colorimétrie tirant un peu sur le jaune, donnant un aspect années 40 a l’ensemble. Mais le plus beau travail se retrouve sur les verts avec un dégradé très large sur ce ton et on découvre vraiment toute la finesse de la palette colorimétrique que présentent notamment les uniformes de l’armée allemande. On a rarement vu des uniformes avec autant de détails dans les couleurs.

– Luminosité/contraste19/20 Encore un quasi sans-faute ici. La luminosité particulière et les contrastes qui appuient une photographie un peu «40’s» sont particulièrement bien traites. Lors de la scène nocturne d’échange entre Tom Cruise et Kenneth Branagh, ce qui doit être dans la pénombre l’est parfaitement et au contraire, ce qui est illumine, particulièrement le visage des acteurs, est particulièrement bien visible, symbole parfait de l’utilisation maîtrisée d’un contraste faisant le grand écart au sein d’un même plan. La foret, éclairée par la lune est arrière plan se distingue parfaitement. Pour chipoter un peu on aurait pu aimer voir un contraste un poil plus appuyé, genre Watchmen, mais difficile a ces niveaux d’excellence de distinguer volonté artistique et problèmes techniques.

– Piqué/Détails19/20 Un foisonnement de détails tout simplement a-hu-ri-ssant! Que ce soit la peau des acteurs, la qualité du tissu des uniformes, le grammage du papier, le matériau des livres, sacoches ou autre décorations, on en a plein les mirettes. Et même lors des scènes nocturnes, tout ce qui est éclairé et donc donné a voir l’est parfaitement. Pas du niveau de l’enquête – The International, mais presque!

– Effet 3D / profondeur de champ17/20 Une profondeur de champ assez ahurissante que ce soit en extérieurs jour ou même en intérieur jour, notamment la scène ou Tom Cruise distribue des médailles dans un hôpital allemand ou l’on voit très clairement les arbres a l’extérieur en plus de la profondeur de la salle commune des blesses, fabuleux! Lors des nombreuses scènes extérieures, la sensation «3D» est assez saisissante ainsi que lors de nombreux plans intérieurs donc, mais cet effet s’estompe quand même lors de certains intérieurs nuit.

94/100 Top Image!

Le SonUne bande-son pas des plus démonstrative de par la structure narrative mais qui se lâche quand il faut!

Mixage artistique: 35/40 Un mix assez calme par le nombre limite de scènes d’action, mais qui sait se montrer vigoureux lors des passages mouvementés et musicaux. Lors des passages plus calmes, tout est parfaitement en place et quelques effets d’ambiance viennent enrichir l’expérience multicanale.

– Dynamique: 9/10 Une dynamique assez surprenante avec une puissance monstre lors des scènes d’action, mais aussi des q’un moteur est en route: Que ce soit un avion (et la ce sont vos voisins qui hurlent) ou un simple moteur de voiture, quelle puissance! on se croirait presque dans la vraie vie.

– Activité scène avant/Stéréo8/10 Une stéréo avant d’un très bon niveau mais qui manque un brin de précision, nervosité et surtout d’ouverture pour rivaliser avec les meilleurs. Mais rassurez-vous c’est du très bon quand même!

– Voix/centrale: 9/10 Des voix très bien placées et parfaitement intelligibles, y compris lors des scènes d’action les plus assourdissantes, et c’est pas le boulot qui manquerait a ce niveau la!

– Effets surround15/20 Comme dans 90% des Mix audio, les surrounds se font surtout entendre lors des passages musicaux et des scènes d’action! Ici en plus de faire ce boulot particulièrement bien, les surrounds viennent rajouter quelques bruits d’ambiance ici et la, participant a l’immersion. Malheureusement ces passages se font trop rares et la stéréo arrière est peu exploitée. On a bien des effets a gauche ou a droite mais que très rarement de la gauche vers la droite et vice-versa.

– Effets LFE10/10 Un caisson qui remplit parfaitement son rôle: fournir des infras!  Que ce soit lors de la scène d’ouverture en Tunisie ou lorsqu’un des avions (de transport pointe son moteur en gros plan) et vous comprendrez votre douleur. Mais les graves les plus secs sont lâchés lors de la scène du bombardement sous l’air de Walkyrie. J’ai cru que mon caisson (certes petit poucet) allait exploser!

86/100

Bande Annonce Fr:

Teaser US:

Genre: Thriller/Historique
Durée: 1h50
Vidéo : 1080p AVC MPEG-4 1.85:1
Zone: B
Doublage: VFF
Langues: Anglais DTS HD Master Audio 5.1 / Français DTS HD Master Audio 5.1
Sous-titres: Français

Publicités

Test: Love Actually US Zone All

Le Film: Un excellent « Feel Good Movie ».

Synopsis:

L’amour est partout, imprévisible, inexplicable, insurmontable. Il frappe quand il veut et souvent, ça fait pas mal de dégâts…
Pour le nouveau Premier Ministre britannique, il va prendre la jolie forme d’une jeune collaboratrice.
Pour l’écrivain au coeur brisé parti se réfugier dans le sud de la France, il surgira d’un lac.
Il s’éloigne de cette femme qui, installée dans une vie de couple ronronnante, suspecte soudain son mari de songer à une autre.
Il se cache derrière les faux-semblants de ce meilleur ami qui aurait bien voulu être autre chose que le témoin du mariage de celle qu’il aime.
Pour ce veuf et son beau-fils, pour cette jeune femme qui adore son collègue, l’amour est l’enjeu, le but, mais également la source d’innombrables complications.
En cette veille de Noël à Londres, ces vies et ces amours vont se croiser, se frôler et se confronter…

Critique:

Une excellente comédie/comédie romantique ! Richard Curtis, scénariste entre autres, de 4 mariages et un enterrement, Coup de foudre a Notting Hill et des Bridget Jones passe derrière la camera, avec un casting 5 étoiles.

Ainsi, on retrouve Hugh Grant, abonne a ce genre de films en premier ministre et plus particulièrement en sorte Tony Blair, mais aussi Liam Neeson (Taken, Star Wars), Colin Firth (Bridget Jones, Mamma Mia et l’étrange noël de Scrooge), Emma Thompson (Je suis une légende, Harry Potter -Prof Trelawney), Alan Rickman (Severus Rogue dans Harry Potter), Chiwetel Ejiofor (2012, Les fils de l’homme, Inside Man), Bill Nighy (Walkyrie, Hot Fuzz, H2G2, Pirate des caraïbes, The constant Gardner, Underworld 2 &3), Keira Knightley (Pirates des Caraibes, King Arthur, The Duchess, Domino) pour ne citer que les plus importants. Mais aussi des apparitions de Rowan Atkinson (Mr Bean), Elisha Cuthbert (24 heures chrono), Shannon Elizabeth (American Pie) et Billy Bor Thornton (The Barber, Eagle Eye, A l’ombre de la haine).

Tout ces acteurs s’en donnent a cœur joie dans leurs rôles respectifs, et bien que comme on le voit, un grand nombre de personnages se croisent et se décroisent (et c’est la l’idée du scenario) celui-ci est construit de telle manière qu’on ne sent sent jamais perdu, confus et au final, les 2h15 de film (ce qui est plutôt rare pour une comédie/comédie romantique) passent toutes seules. La photographie, très axée sur le rouge est magnifique et parfaitement retranscrite par cet édition. Si certains pourront reprocher le trop bien de bien-être et de tout le monde il est beau, dégoulinant pour certains, on répondra que c’est bien le genre de ce film qui le veut et une fois de temps en temps, un « feel good movie » ca fait du bien, surtout de ce calibre-la !

Un excellent film, qui plaira a tout le monde dans la famille que ce soient des amis, votre copine, et même votre belle-mère ne pourront que passer un bon moment pendant 2h.

90/100

L’image: Un très beau transfert

Ce transfert en Blu-Ray apporte un plus indéniable sur les éditions parues sur d’autres supports et on découvre une image encore meilleur que celle vue en salle.

Si ce genre de film ne se prête en général pas a un top démo, force est de constater, qu’on prend une claque des le début du film si tant est qu’on ai vu les précédentes versions disponibles.

La colorimétrie est magnifique avec des couleurs éclatantes, d’autant plus que la période de noël est une excellente base de ce point de vu la ! Les contrastes sont particulièrement bien retranscrits, les couleurs de peau naturelles et aucune tache, grain trop présent, ou autres défauts ne viennent altérer notre expérience visuelle.

On ne dénote pas d’Edge Enhancement et emploi heureusement minimal de Noise Reduction.

Et si on ne perçoit pas d’effet 3D, et que le piqué n’est pas au couteau, il se dégage une belle sensation de détails dans l a plupart des cas et au final, il est plus que sympathique que de redécouvrir (visuellement) ce film !

Au final et pour les possesseurs de précédentes éditions, la qualité de l’image est telle qu’il serait dommage de passer a cote de cette édition, peut être pas un rachat obligatoire,  mais pour les fans du film et ceux qui ne l’auraient jamais vu, achat recommandé, surtout vu le prix demandé !

80/100

Le Son: Une piste DTS HD MA 5.1 pas tonitruante, mais bien sympathique !

Qui dit comédie/comédie romantique dit bande son principalement frontale. Qu’en est-il ici ?

Malgré l’emploi d’une piste DTS Master Audio 5.1 en VO, pas de miracles ! Les voix sont parfaitement bien retranscrites dans le mix, quelques petits effets d’ambiance viennent ponctuer certaines scènes, mais dans l’ensemble rien de folichon !

La scène arrière reste timide, ainsi que le caisson de basses. Certes les passages musicaux, d’ailleurs assez nombreux, profitent au mieux de cette nouvelle édition, mais a l’exception de ces passages et de quelques petits effets, l’activité reste principalement frontale et dialoguée. Pas de quoi casser trois pattes a un canard, mais une piste son qui reste fidèle à l’esprit du film.

68/100

Genre: Comédie/Comédie romantique.

Durée: 2h15

Vidéo : 1080p AVC 2:35:1

Zone: All

Doublage: VFF

Langues: Anglais DTS-HD M A 5.1 / Français DTS 5.1 / Allemand DTS 5.1/Espagnol DTS 5.1

Sous-titres: Français / Anglais / Allemand / Espagnol / Italien / Néerlandais /