Test: Bourne Supremacy HD-DVD


Le Film : Inutile de faire un long discours sur ce film que tout le monde a déjà du voir.
Suite du premier opus, j’ai trouvé le second plus prenant avec des « méchants » plus complexes, une meilleure bande son que dans le premier opus (qui passe de très bonne a excellente) qui souligne bien cette impression d’être toujours en mouvement en étant a la fois chasseur et proie. Bref un opus mieux rythmé que le premier, avec de meilleurs acteurs aussi et le personnage de Bourne qui continue a se découvrir et est bien plus mortel, efficace. D’ailleurs le mouvement de camera qui n’a pas fait que des heureux soligne aussi ces cotes toujours en mouvement-chasseur/proie auquel bourne est plonge.
En somme un changement de realisateur bienvenu.
83/100
L’image : Trop de compression sur un plan ou Bourne cours sur la Plage avec le ciel en arrière plan qui semble « clignoter » tellement il y a du grain, un léger manque de détail sur les arrières plans comme sur les paquets de Chips Lays, avec la marque clairement visible, mais sans plus.
Le transfert présente un léger teint jaunâtre-verdâtre assumé.
Belle image « film » avec un léger grain cinéma pas désagréable, certes plus présent sur les scènes de flashbacks par exemple, mais cela semble du a une volonté du réalisateur. Une image qui aura pu être un peu plus détaillée au niveau de certains gros plans et second plans comme certains transferts nos ont habitué mais supérieure en tout points a celle du premier opus, avec moins de soucis de compression, et pas de petites taches venant gâcher le transfert.
85/100
Le son : Beaucoup plus frontal que le premier opus, très peu ou pas d’effets arrières, même pour la musique du moins pendant les vingt premières minutes. Mais une scène frontale très dynamique, ouverte et profonde.
Apres le champ sonore prend de l’ampleur et utilise bien plus la scène arrière.
Beaucoup d’effets d’ambiance tout au long du film, comme des bruits de foule, d’oiseaux, de clefs… qui montre le soin apporté aussi bien au mixage qu’a son encodage.
La scène de course-pousuite a la fin du film, montre de quoi est capable ce mix et cet encodage, bien que restant principalement frontal avec néanmoins des effets arrières, mais qui ne nous sortent pas indemne de cette scène. On pousserait presque un ouf de soulagement une fois la scène terminée.
Au final, un mix toujours très bien équilibré avec des voix claires et les scènes d’action pas trop fortes, bien que les infras restent timides et la scène arrière eue pu être mieux exploitée.
88/100

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s